THETYS - news071215
le VOYAGE DE THETYS
betn photos recettes presse news localisation blogscopains bato index
LA NEWS DU 15 DECEMBRE 2007
COntact : thetysmail@gmail.com

Les stages de dernière minute sont faits ou planifiés : sécurité et survie (on a eu le plaisir d'aller faire trempette fin novembre en combinaison de survie dans la baie de Quiberon, en lançant quelques pétards mouillés ...). Très intéressant (si si). Bruno peaufine sa connaissance des moteurs (on en a quand même 3 à bord, alors ça peut servir) avec le réparateur local, et moi des voiles (l'alternative au moteur, on est quand même à bord d'un voilier) en potassant le Vagnon du Multicoques et autres lectures érudites, les bibles du grand voyageur marin en multiples versions. Le cours de météo sur DVD, quelques conseils sur le médical (merci tonton), histoire d'être capable de suturer un nounours de composition sympathique sans vomir, si le temps le permet ... A cela s'ajoute toutes les joies administratives pour lesquelles votre spécialiste prend un immense plaisir à contacter toutes les administrations, pour enfin, à 35 ans, s'intéresser à comment se gèrent les impôts, la sécurité sociale, la poste, et autres méandres si énigmatiques, qui deviendront forcément hermétiques une fois les amarres larguées.


Sinon Thétys change (en bien), puisqu'il se remplit, et que les dernières modifications sont en passe d'être terminées, avec même une sortie de l'eau après les fêtes de Noël, histoire de lui enlever la couche de chocolat (haba non, c'est pas du chocolat, pourtant, vu la saison et à la couleur, j'aurais juré) qui couvre ses flancs immergés dans l'eau du port de Cogolin ... Et ainsi être prêt à filer vers la sortie de la Méditerranée, dès que possible. D'ailleurs les fusils de chasse sous-marine de monsieur et les planches à voiles de madame sont déjà chargés, si par hasard une brutale envie de partir avant l'heure nous prenait ...


On a même pris le temps de faire un rond dans l'eau ce week-end, histoire de vérifier que rien n'a rouillé au passage des tempêtes de sud puis de nord puis re de sud etc... qui assaillent le sud-est depuis quelques semaines déjà. Et tout roule : 1 ris, 2 ris, 3 ris, mouillage devant la plage de Grimaud au coucher du soleil pour tester le guindeau (pour remonter l'ancre en appuyant juste sur un bouton !!!) changé dans l'automne, au coucher du soleil, manquait plus que le ti-punch et une bonne trentaine de degrés (celsius) !!!  On a même eu l'occasion de réviser notre manoeuvre d'homme à la mer, lorsqu'un parebatage joueur a décidé d'aller se baigner (quelle idée, elle est à 12°). Pour finalement venir se  re-poser au quai, et re-brancher bien vite les 2 petits chauffages d'appoint qui permettent à Thétys de remonter à 17° au lieu des 10° locaux, et de passer de super nuits sous la grosse couette au fond de notre cabine, déjà bercés par les drisses qui claquent et les amarres qui tirent !


Le programme du départ se précise aussi, mais les aléas météo seront quand même à prendre en compte, si ça continue comme en ce moment, avec des alternances de 100 km/h de mistral déboulant du nord, et 70 km/h venus du sud-est, qui nous permettront difficilement d'atteindre Marseille (la houle ne sachant plus dans quel sens elle doit se diriger, est toute chamboulée, et donc peu maniable). En tous cas nos objectifs sont d'arrêter de travailler (au plus tard ...) le 31 janvier, déménager le 1er février, et venir s'installer sur Thétys à Cogolin le temps que le bon créneau météo nous permette de glisser jusqu'à Marseille. Et ainsi se trouver en bonne position pour, tel Marius sur la Malaisie (ceci est une référence pagnolesque et très sudiste, mais je vous rappelle que le chasseur de langouste du bord est très sudiste), filer du vieux port vers la mi-février, direction Gibraltar !


Alors en attendant toutes ces merveilleuses aventures, les chromes à faire briller m'attendent (je plaisante, la tempête qui sévit dehors a dû faire le boulot à ma place, non ?), alors je vous laisse en vous souhaitant à tous de très bonnes fêtes de Noël (quelle originalité), puisque cette année, prévenez les enfants, le père Noël n'a pas pu résilier et livrera donc ses cadeaux à bord d'un magnifique catamaran volant !!! Ouvrez-l'oeil !