THETYS - news101210
le VOYAGE DE THETYS
betn photos recettes presse news localisation blogscopains bato index
LA NEWS DU 10 DECEMBRE 2010
COntact : thetysmail@gmail.com

Nav’ Tonga - Nouvelle-Zélande, sans Bruno mais avec Michel


01/12/10

On est parti dans le calme, et après être enfin sortis des Vava'u, moins de 10nds de vent, travers, donc quelques heures de voile avant d'appuyer au moteur en soirée jusqu'à maintenant, au moins. Je récupère une météo, mais je pense qu'on devrait avoir ça pendant 2-3 jours, ce qui me convient bien pour l'amarinage en douceur. Je croise les doigts pour que ça reste calme comme ça, jusqu'à ce qu'on touche le bon vent qui nous déposera pile poil à Opua !
Les Pascaux sont 10 milles derrière, ce qui nous a permis de faire un peu de papotage VHF, mais ça devrait s'arrêter dans la journée, parce qu'on va comme d'hab' un peu plus vite qu'eux.
Michel se repose, après une nuit de 1h30 à 5h30 en co-équipier modèle qui ne me réveille pas et remet le génois quand ça rentre un peu ... La classe après les pâtes au basilic et le coucher de soleil tout rouge.
Au fait, j'ai pris la météo ce matin, attention, ça gèle. Pas de neige prévue, je fais attention au verglas, et j'ai préparé les skis, aucazou !


02/12/10

Ça y est, cette nuit on s'est bien caillé, il ne fait plus que 26° dans le bateau, et ce matin j'ai aperçu mes premiers growlers. Va falloir retrouver les moufles et le bonnet, mais j'ai farté les skis hier, donc ça devrait continuer à bien glisser. Juste les otaries qui s'accrochent aux jupes, ça ralentit, et puis ça sent pas bon. Sinon le saumon pêché hier était excellent, en croute de sel ...
Le routeur nous annonce une route assez calme, et le près de ce matin (10nds réel) nous a permis de couper le moteur. Bien sûr Thétys commence à se dandiner sérieusement sur la petite houle de face, et j'ai toujours pas digéré mon 4 heures, mais ça change ...
Le pain d'épice est fini, on va attaquer le pain perdu. Michel assure toujours la préparation des déjeuners et dîners, c'est Thétys 4 macarons !
L'ETA oscille entre le 7 au soir et le 9 au soir, tout cela manque encore de précision, mais tant que la dépression ne nous mange pas, on ne s'inquiète pas.


03/12/10

8h du mat, 23°57S 177°34W, 8nds, 1 seul ris mais le 2ème arrive avec le p'tit dej', vent à 45°, houle pas pire. Et maxi pelos !!!
Pourtant les fichiers donnaient du vent arrière, 15nds max, et le moteur tournait encore hier soir dans la pétole ... Même que Michel en a profité pour nous pêcher un joli petit thon rouge, histoire d'alimenter correctement (!) la skypette d'un sashimi - riz aux p'tits trucs qui font que ça ne ressemble jamais à ce que je fais moi ... Bueno, j'assure la vaisselle !!!
Ensuite cette nuit c'est "rentré", comme disent les marins. Pas pendant mon quart, où j'ai pu dormir là-haut, enroulée dans (attention, c'est que du vrai vérifiable ...) : collant long, tee-shirt manche longue, veste de quart doublée polaire, surpantalon étanche, duvet polaire, bonnet et gants.
Ca allait à peu près ...
Quant à Michel, il a expérimenté la 1ère règle d'or de la GV à 4h du mat' : "dès 12nds de vent ton 1er ris tu prendras, alors Thetys point souffrir tu ne feras". Manoeuvre vite pliée. Enfin là on va attaquer la 2ème règle : 15nds ... 2ème ris ... Ca dépote !!!
Voilà la p'tite vie à bord de Thétys, qui avance pas trop mal, puisqu'on a dû faire un 1/3 de route à peu près.


04/12/10

Ce matin c'est moyen moyen, mais pas pire qu'hier, où j'ai vomi toute ma purée du dej', + un peu des céréales du p'tit dej' ... La faute au vent, à la mer, et au nettoyage d'une petite fuite de gasoil sur notre réservoir secours, dans l'atelier, avec les odeurs ... Très efficace. Depuis j'ai somnolé et dormi dans le cockpit, mangé 1 yaourt au miel hier soir, et 1 blédine ce matin, et je suis en état de faire du mail, alors ... c'est que ça va mieux !
On est à 20° + sud de la route directe, on se traîne entre 4,5nds et 5,5nds depuis hier, vent dans le nez, appuyé au moteur, et ça tape, grince tout ce que ça veut ... Yessssssss, pourquoi chui pas dans l'avion déjà ?



05/12/10

Ben oui, avec ma petite forme des 2 derniers jours (nonon, je n'ai pas revomi, ça va beaucoup mieux !!!), et le comatage de la journée complète (pas 1 ligne de bouquin depuis 3 jours, et la baignoire du poste de barre transformée en piscine par la houle envahissante m'oblige à glandouiller dans le cockpit, avec juste la musique, et autant que possible éviter de regarder la mer droit dans les yeux (trop instable cette garce !), cette nuit je ne dormais pas, somnolant vaguement dans le carré, en veillant sur le moteur + GV 2 ris pendant que Michel récupérait tranquille dans sa cabine (de ses longues heures de bouquinage, cuisinage ...).
Et donc, à 4nds, avec des creux insensés, un fracas pénible toutes les 2 secondes, la jauge de gasoil qui pleure de descendre aussi vite (ben oui, on lui a donné la NZ comme objectif, et là on risque une jolie pénurie pour les 2 derniers jours), et un cap j'vous dis même pas où on atterrit (Chatam Island, je vous laisse chercher), je me suis dit : ras le bol, soyons un peu écolo, et tant qu'à ne pas être pour Noël à Auckland, autant ne pas polluer la planète avec nos moteurs.
Donc stop moteur, décalage de 15° (de pire en pire), 2,5nds au fond, 1/2 génois pour appuyer (la classe du réglage aux p'tits oignons), et là ... bonheur !!! Ça ne tape plus, on n'avance plus dans la mauvaise direction puisqu'on n'avance plus, et mon mal de tête motorisé va pouvoir passer ...
Je garde le quart de Michel pour moi toute seule, m'endormant sereinement dans ces conditions quasi idéales, avec le bipbip du radar en fond sonore, juste aucazou.
5h30, Michel émerge après une longue nuit réparatrice, s'étonne un peu, apprécie, et m'envoie dormir en me garantissant de ne toucher à rien avant midi. 2h + tard, comme il a remis un peu de génois avec le vent qui s'oriente un poil mieux, ça retape, donc on envoie toute la grand voile, histoire d'équilibrer le bateau. Résultat, on va toujours aux Chatam, mais à 5,5nds, donc on devrait y être pour Noël. Y serez-vous aussi ???
En attendant, comme c'est dimanche matin, que j'ai une bien meilleure tête, que la baignoire est sèche et qu'on ne ronronne plus au moteur, Michel nous fait des crêpes, pour fêter tout ça !!! Elle est pas belle la vie ?


06/12/10

Un jour glop, un jour pas glop.
La bonne nouvelle c'est que je suis complètement débarbouillée. Du coup, avec les conditions plus clémentes d'hier (houle + calme et route directe au moteur à 5nds, on n'y croyait plus, sous le ciel bleu), j'ai ré-intégré la baignoire, mon bouquin, et même un p'tit film hier soir après avoir fait à manger ! Et Michel s'était chargé du p'tit dej' crêpes et du dej : c'était beignets d'aubergines + concombre au yaourt + semoule aux raisins + macédoine de légumes ... j'ai cru qu'il avait invité les Pascaux, vu les quantités mais non, même pas ... pourtant apparemment ils ne sont pas si loin, mais comme ils donnent un coup leur position, un coup la date et heure, mais jamais en même temps ... Ensuite ça s'est regâté cette nuit, toujours dans le nez mais avec houle hachée, à se traîner à 3-4nds en massacrant le bateau, et route qui ne veut pas descendre en dessous de la route directe + 20° ... Et ce matin il pleut, avec un baro à 1012 ... J'y comprends plus rien ! L'avantage c'est qu'on ne va plus aux Kermadec, mais au sud de la Tasmanie ... c'est l'aventure cette nav', on visite !!!
Et puis on bascule dans le monde du soleil levant dans 2 milles ... j'vous dirai !
On a aussi un objectif majeur, arriver avant vendredi 17h, heure de fermeture des bureaux de douane / immigration / santé / agriculture qui nous accueillent obligatoirement, sinon c'est quarantaine pour le week-end, sur un ponton bouclé, avec interdiction de descendre du bateau ni de faire monter qui que ce soit évidemment ... sympa la NZ !!! Pour le moment on arrive vendredi à 23h ... La température du bateau est descendue à 21,6°, ça rigole moins !


07/12/10

Mr Grib avait vu juste : calmage en soirée, du coup on est direct au moteur, sans GV depuis hier soir, à 5 nds de moyenne. Je crois qu'on est encore au calme pour 12h, ensuite ça se relève doucement, toujours dans le nez … on compte les litres de gasoil pour ne pas se rater ...
Couscous aux boulettes de viande reconstituées par Michel hier midi, j'ai pris des cours, enfin un truc qui ne semble pas prendre des heures. En plus ça a l'air de s'adapter aux légumes, au poisson ... Et en plus c'était méga bon !!! Et comme c'était un lundi sans ménage, j'ai même pris une douche bouillante hier soir, avant une petite soupe lyophilisée (kiki l'a fait à votre avis ?) et la séance ciné du lundi soir : Pars vite et Reviens tard, avec le dolby stéréo, et l'odeur de la peste ... sauf que ça n'en était pas, et que je le savais déjà, mais j'ai rien dit à Mimi, pour qu'il ait un peu peur quand même ! Puis gros dodo dans le carré pendant mon quart, puis gros dodo en bas pendant le sien ... et ce matin réveillée par l'odeur des pancakes !!! Et comme ça ne bouge pas, c'est cuisine au programme : la fameuse pizza, un crumble pendant que le four est chaud, des yaourts pendant que c'est calme ... En plus du gasoil, va falloir surveiller le gaz !!!
La vie est belle, je sais même plus comment on a pu parler d’avion, un truc de feignasse sans doute. Haaaaaa, si, j'oubliais, hier on est passé dans le monde du soleil levant (matin), mais hier aussi (soir, que d'aventures), on a traversé le mur des 30èmes glaglaçants ... Oubliez pas les bonnets, c'est monstrueux !!!



08/12/10

On s'approche, tout doucement, à 4,5nds moyen, un record de tortue, c'est dommage qu'on ait semé les Pascaux au début, paske depuis on se traîne à la même vitesse qu'eux. Plus que 245 milles, une broutille de normalement 48h maxi, surtout si le vent rentre un peu demain comme prévu. Coté gasoil, on a bidonné 50L ce matin (reste 50 en réserve), juste histoire de pas se trouver obligés au mauvais moment alors que là c'était calme.
En attendant le moteur nous berce, Michel lit au moins 6h par jour, moi un peu moins mais beaucoup. Là ça fait 2 soirées qu'on se pose dans le carré vers 22h, après dîner (il fait nuit vers 20h30, génial, j'adore les pays froids, ça change, même s'il faut s'habiller un peu !, 3 jours que je ne quitte pas mes chaussettes sauf pour dormir sous la couette dont j'ai du mal à sortir le matin !), avec le gros ordi, le son sur la chaîne hifi, option home cinema jusqu'à minuit, c'est sympa.
Soleil revenu, maxi pelos, vent qui oscille entre un peu devant à gauche, dès fois un peu devant à droite, dès fois plus ... nous on promène le génois, dès fois, et puis on vire aussi la GV, d'autres fois ... Selon l'humeur, l'envie de tourner les winchs ou de bien dormir ... Faut pas chercher, de toute façon comme dit Michel, c'est pas d'la voile hein ?
La dernière météo annonce un 360° du vent, toujours à 12nds max ... on garde du gasoil, ça peut servir, parce que 5nds de l’arrière, il va falloir sortir les rames ...
D'ailleurs en prévision Michel a repris la gym hier. Moi pas, j'avais un paquet de galettes St Sauveur à terminer, mais je me suis posée avec lui devant, au soleil, et je comptais ses pompes, sympa non ?
Au fait, la 4 fromages ... hmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm !!!!!!!!!!!!!!!!!


09/12/10

Dernier quart, dernière nuit, dernière séance ciné dans la pétole totale enfin arrivée. On est au moteur sur un lac, le point d'entrée de la baie est à 40 milles, il est minuit, on arrive à 7h30, + 2h pour aller jusqu'à Opua, au fond de la baie.
Et ce sera fini, cette traversée particulière, vent dans le nez, moteur quasi permanent, pour arriver enfin en Nouvelle Zélande. Finalement les conditions auront été plutôt clémentes, et mis à part ma difficulté à m'acclimater au début, vraiment relax et facile ensuite.
Maintenant on va retrouver nos chéris respectifs qui se languissent un peu, nettoyer le bateau, récupérer, découvrir Opua, et se poser un peu avant de migrer vers Auckland où la marina nous attend !
Je profite encore un peu … Dehors c'est le froid antarctique, les étoiles polaires, la pétole, le lac, le calme absolu. Enfin, juste le ronronnement du moteur, une dernière nuit étrangement calme ... avant de profiter de l'arrivée dans une des plus belle baie du monde, paraît-il ...

10/12/10

Bay Of Islands au lever du soleil, 2h de plus et nous voilà au ponton quarantaine. C'est hyper calme, un lac, le soleil réchauffe doucement les pontons, Bruno & Carmen nous attendent, les formalités sont rapides et efficaces, 11h, ça y est, on est accroché à un joli ponton de la marina d'Opua.

Retrouvailles, petite salade dans un p'tit resto de la côte, grosse sieste ... Enfin l'heure de vous envoyer un petit mail avant d'aller dîner.
Il est 19h30, il fait encore grand jour, une nouveauté après 2 ans de tropique avec tombé de rideau vers 18h maximum ... Je sens qu'on va se régaler !!!