THETYS - news110131
le VOYAGE DE THETYS
betn photos recettes presse news localisation blogscopains bato index
LA NEWS DU 31 JANVIER 2011
COntact : thetysmail@gmail.com

La Nouvelle Zélande en roulotte, épisode 1/3


19/01/11

Nous décollons d'Albany (1/2h au nord d'Auckland, dans l’île du nord), mercredi midi, très fiers avec notre belle roulotte presque neuve (4000km au compteur), chargée à bloc : VTTss, fringuesssssssss pour tous les climats, guitare, jeu d'échecs, ordiss et Ipodss, basketssssss pour faire du vélo, de la marche, du footing, de la visite de ville, et du canoë, plus couvertures polaires et couettes pour 4 (prévues dans la roulotte), on n'est jamais trop frileux ... Le temps d'acheter quelques douceurs (chips, bonbons, pâtes fraîches et fraises) au supermarché du coin, et nous nous mettons en route ! Quelques 300km plus loin, Bruno s'est familiarisé avec les 6 vitesses (+ la marche arrière), les 6m80 de long de notre engin, le siège du pilote situé à droite de l'habitacle, les 3m50 de haut, la caméra arrière pour se garer au millimètre.


Quant à moi, profitant de ne pas tenir la barre ni la carte (!!!), je me contente de triturer l'Ipod pour faire la DJette de qualité, tout en surveillant les VTT et le frigo qui prennent un malin plaisir à s'échanger leurs places dans les virages les plus serrés,  et aussi en critiquant sans faillir Géraldine, notre GPS néozed qui adore les toutes petites routes qui font gagner 200m (enfin on suppose) sur les 300km prévus. Heureusement "faites demi-tour" ne fait pas partie de son vocabulaire, et elle n'est donc pas encore passée par la fenêtre ... Elle "recalcule" gentiment pendant que je détourne l'attention du pilote avec du coca et des chips, ou un Mac Do malencontreusement positionné sur l'autre route, celle que j'ai repérée sur MA carte routière (c'est bien aussi le papier non ?).

En fait le concept est sensiblement le même que sur un bateau : voyager avec sa maison (ce qui permet de ne pas se prendre la tête sur quoi mettre dans son sac et ne pas en oublier), trouver un endroit pas trop en pente pour dormir, et passer régulièrement près d'une prise électrique, d'une "dump station" (pour vider les eaux grises et noires, c'est à dire douches, vaisselles, et toilettes), d'un tuyau d'eau pour remplir les réservoirs, et d'une pompe à gasoil. Il y a même des panneaux solaires, et le besoin de caler tout ce qui bouge avant de se mettre en route (y compris le frigo qui s'ouvre à l'improviste sinon).

Grosses différences : c'est Bruno qui pilote (!), il n'y a que 150L d'eau en réserve (on a l'habitude de 700), et on trouve des Mac Do à chaque navigation ...


Très motivés pour cette première journée, nous passons par Matamata, où se trouve le fameux village des Hobbits (pour ceux à qui le Seigneur des Anneaux rappelle quelque chose). Hobbiton donc, avec une guide survoltée qu’on a du mal à capter, d’autant plus qu’on n’a pas vu le film 100 fois, pas tout à fait hobbit-maniacs, comme c’est le cas d’autres visiteurs … Quelques notions sur les perspectives, un village « ambiance », c’est quand même magique, même si c’est touristique !


21/01/11

Waiotapu, au sud de Rotorua. Nous avons passé une partie de la journée d'hier a arpenté un Yellowstone néozed. Quelques couleurs et images inoubliables, sous un magnifique ciel bleu. Puis quelques kilomètres de plus avec notre roulotte qui roule bien, des lacs à durée indéterminée, des forêts replantées géantes ...

Les volcans nous cernent, les campements semi-sauvages nous vont bien, c’est Tongariro National Park, où la tribu bateau se regroupe. Oubliées les deux coques, Colorazul s’offre un joli mini-van tout tagué, pendant qu’Atsani se la joue plus roots en version voiture + tente. Camping tous ensembles, pâtes bolognaises, et coucher tôt pour être au top le temps d'une magnifique balade en commun !


Au programme, The Tongariro Crossing, 800m de dénivelé, 7h de marche, de cratères en cratères ... On n'était ni les plus mal équipés, ni les plus épuisés, mais on a fait une sacrée journée quand même, avec le vent bien froid qui ne nous a pas lâché, mais ne nous a pas non plus empêché de profiter de paysages de toute beauté pour une randonnée qui a visiblement la cote en NZ, et on comprend pourquoi !


23/01/11


Ca y est, on a déjà parcouru presque 1000 bornes dans notre superbe roulotte roulante !


On profite d’un dimanche matin pluvieux, pour faire découvrir la mer à notre roulotte qui doit roupiller au 3ème sous-sol (lever 6h quand même), pendant qu'on traverse le détroit de Cook, qui sépare le Pacifique de la mer de Tasmanie, et l’île du Nord de l’île du Sud. Dans une heure nous tracerons nos premiers kilomètres dans l'île du sud de la Nouvelle Zélande, qui avec ses 1000km de long et 200km maximum de large recèle paraît-il des paysages et une faune-flore exceptionnels ... A l'assaut !!!

Après nos 3h de ferry sous la pluie, où la roulotte n'a même pas été malade (quant à Bruno, l'option fish & chips à 10h30 du mat' lui a rempli l'estomac ...), nous avons repris la route sur l'île du sud. Elle était presque toute droite, et nous a permis de découvrir les premières vraies vignes de Nouvelle Zélande, sur des kilomètres, tout vert, tout beau. 100km plus loin, « rétrogradage » obligatoire pour attaquer la descente des gorges de Buller, avec quelques panoramas exceptionnels sur les rives encaissées qui bordent la rivière en question (Buller, donc). Et encore 100km plus loin (c'était une journée 100km à suivre), nous avons atteint la mer, celle de Tasmanie, calme et claire sous le ciel bleu.

Lire la suite de la news...